Qu’est-ce qu’un photomètre optique ?

Découvrez les différents types de photomètres optiques et apprenez à les utiliser. Découvrez également pourquoi il est important d’utiliser des photomètres optiques et les avantages qu’ils peuvent offrir.

Photomètres optiques

Un photomètre optique (OPM) est un type d’appareil de test électronique utilisé pour mesurer la puissance de sortie d’un équipement de fibre optique ou la puissance ou la perte d’un signal optique transmis par un câble de fibre optique. Un photomètre (OPM) utilise une photodiode pour générer un courant électrique proportionnel à la puissance optique. Il lui est ainsi possible de déterminer la puissance de sortie optique moyenne d’une source optique.

Les photomètres optiques portables sont couramment utilisés pour l’installation, la mise en service et l’entretien des liens de réseaux optiques. S’ils existent en version autonome et portable, les photomètres sont souvent intégrés à des solutions de test optique plus complètes, par exemple à des équipements de réflectométrie optique (OTDR).

Les photomètres optiques sont calibrés pour mesurer les niveaux de sortie optique de manière précise et à des longueurs d’onde définies. Parmi les paramètres de longueur d’onde communément utilisés, on trouve les mesures à 850 nm et 1 300 nm pour la fibre optique multimode, ou à 1 310 nm et 1 550 nm pour la fibre optique monomode. Durant les tests, les paramètres de longueur d’onde sont choisis de manière à correspondre à la longueur d’onde de transmission de service réelle.

Comment utiliser un photomètre optique ?

Un photomètre optique affiche deux paramètres de test essentiels qui permettent d’évaluer les spécifications de conception de la fibre optique, par exemple l’affaiblissement ou la faible atténuation. Le premier est le paramètre de longueur d’onde, mesuré en nanomètres (nm), et le second est le niveau de puissance, mesuré en décibels (dB ou dBm). La perte optique est mesurée en dB, une unité dépourvue de dimension, qui constitue un rapport entre la valeur mesurée et une valeur de référence. Les mesures de puissance peuvent être affichées en utilisant le dBm comme unité de mesure à une résolution spécifique. L’unité dBm quantifie le niveau de puissance en se basant sur une valeur référentielle de 1 milliwatt pour 0 dBm.

La polyvalence du photomètre optique lui permet d’être utilisé pour d’autres fonctions basiques de test de la fibre optique, notamment pour les tests de continuité. Établir la présence d’un signal au sein d’une fibre optique est important dans le cadre d’une vérification rapide du lien fibre optique sur le terrain, tout en minimisant les changements d’équipement. Lorsque le photomètre optique est déployé au sein d’un kit de test de perte optique, ses mesures peuvent également servir à déterminer commodément la longueur et la polarité d’envoi/de réception d’une fibre optique.

Comment choisir le photomètre optique adapté aux tests sur le terrain ?

Sélectionner le testeur de fibre optique portatif adapté aux applications de test sur le terrain s’avère souvent compliqué. La complexité croissante des réseaux de fibre optique a entraîné l’apparition d’une large variété de solutions de photomètres (OPM). Les variables liées à la précision, à la polyvalence et aux facteurs de forme doivent être soigneusement évaluées. Par exemple, un photomètre (OPM) destiné aux tests de service de câbles TV hybrides fibre optique/coaxial (HFC) doit être capable de fournir des mesures précises dans la plage de puissance appropriée, car ces réseaux fonctionnent généralement à des niveaux de puissance bien supérieurs à ceux des réseaux de fibre télécom.

Des applications aux utilisations variables conviendront mieux aux photomètres optiques de large bande. Un photomètre (OPM) de réseau optique passif (PON) inclut quant à lui des mesures sélectives en longueurs d’onde, des connexions et d’autres fonctionnalités qui optimisent les tests de perte sur réseaux PON. Des besoins de test réguliers, comme la vérification de la sortie optique au niveau d’un multiplexeur optique d’insertion-extraction (OADM ou MUX), peuvent exiger une solution plus spécialisée. D’autres applications nécessitent des tests aux deux extrémités ou des tests de perte avec un appareil OLS associé.

La question du budget est essentielle en ce qui concerne la perte optique. Le respect de ces contraintes budgétaires est tout aussi important lorsqu’il s’agit des dépenses en équipements de test. Les mini photomètres optiques disposent désormais de capacités de test de puissance et de perte complètes sur les longueurs d’onde courantes, et dans des facteurs de forme portables ou réduits. Parallèlement, la gamme de photomètres optiques et de solutions de tests de la fibre optique de VIAVI leader sur le marché a évolué pour s’adapter aux technologies émergentes telles que le XGS-PON et le xWDM.

Types

Les photomètres optiques existent en différentes formes et tailles. Pour chaque application, opérateur et budget spécifiques, VIAVI a développé des solutions conviviales qui accélèrent les activités de mise en service, de maintenance et de dépannage.

La nouvelle génération de photomètres optiques

La nouvelle génération de photomètres optiques intègre des connecteurs, des composants électroniques et une technologie sans fil de pointe afin de faire face aux défis accompagnant l’incessante extension des réseaux optiques. Les progrès qui ont permis aux photomètres (OPM) de rester suffisamment rapides et fiables ont également amélioré la simplicité d’utilisation pour de nombreux techniciens réseau dont l’expérience en matière de fibre optique est limitée.

Une étude menée par NTT-Advanced Technologies a indiqué que 98 % des installateurs de câbles signalaient une contamination des connecteurs optiques comme cause profonde d’une panne de réseau. Combiner des capacités d’inspection et de nettoyage des fibres optiques au sein d’appareils de mesure de la puissance optique constitue une approche permettant de relever ce défi. Une autre approche consiste à éliminer les connecteurs de test, qui sont une source potentielle de contamination ou de débris, grâce à des connecteurs conçus pour s’attacher directement. Des bras de test entièrement ajustables sont une autre caractéristique propre aux photomètres optiques de nouvelle génération. Cette fonctionnalité permet d’accéder plus facilement aux connecteurs de liaison dans des environnements surchargés en équipements réseau. 

Les avancées technologiques continuent d’améliorer l’autonomie des batteries et les communications Bluetooth pour d’innombrables produits destinés au grand public comme à l’industrie. Ces développements trouvent également leur utilité dans la conception de photomètres portatifs de nouvelle génération. L’allongement des intervalles de chargement permet des tests de la fibre optique et une création de rapports ininterrompus. Les fonctionnalités sans fil permettent de jumeler des appareils mobiles et de générer des rapports en temps réel. Les investissements réalisés dans ces aspects essentiels des tests de la fibre optique sont protégés par l’application continue de photomètres optiques à facteur de forme hautement durables et robustes.

  • Photomètres optiques de base

    Les photomètres optiques compacts et dotés de nombreuses fonctionnalités ont révolutionné le monde des tests de la fibre optique. Permettant des tests de puissance et de perte via un outil qui tient dans la main, les photomètresMP-60/-80 Miniature USB 2.0 illustrent bien cette tendance. Une interface de photomètre optique USB pratique se connecte à un ordinateur portable ou à un appareil de test tel qu’un réflectomètre optique (Optical Time Domain reflectometer, OTDR). Des mini photomètres optiques dédiés sont disponibles pour toutes les longueurs d’onde monomode et multimode les plus courantes.

    Des modèles de photomètres optiques autonomes, abordables et portables, au design simple et robuste, utilisant seulement quatre boutons, sont représentatifs des séries d’OPM SmartPocket OLP-34/-35/-38. Ces outils se caractérisent notamment par une reconnaissance automatique de la longueur d’onde, un stockage interne des données et une batterie à l’autonomie prolongée.

  • Photomètres optiques PON

    La gamme SmartPocket inclut également le photomètre PON OLP-37 dédié aux tests de puissance des signaux descendants des réseaux B-PON, E ou G-PON, et 10G-EPON ou XGS-PON. Le photomètre PON SmartClass Fiber OLP-87 est un photomètre sophistiqué et sélectif en longueur d’onde, capable de mesurer simultanément la puissance des signaux ascendants et descendants au sein de réseaux PON actifs. L’OLP-87 est compatible avec les mêmes réseaux B, E, G-PON et PON haut débit utilisant les technologies 10G-EPON, XGS-PON ou NG-PON2.

    Le testeur SmartClass OLP-88 TruePON est dédié aux tests de niveau de puissance des signaux G-PON ascendants et descendants, et à l’analyse PON-ID. Le photomètre optique PON est donc idéal pour l’acceptation, le dépannage et la certification automatique du niveau de puissance des réseaux G-PON. Comme tous les photomètres de la gamme SmartClass, l’OLP-88 dispose d’un écran pratique pour une connexion (facultative) à un microscope digital pour fibre optique P5000i.

  • Photomètres xWDM et vérificateurs de canaux optiques (Optical Channel Checkers, OCC)

    Le multiplexage par répartition en longueur d’onde, y compris les méthodologies DWDM et CWDM, constitue un outil important pour augmenter l’utilisation et les capacités de la fibre optique. Les vérificateurs de canaux optiques (OCC), légers et robustes, scannent de manière efficace les canaux WDM tout en fournissant des mesures automatisées de longueur d’onde, de fréquence et de niveau de puissance pour chaque canal.

    Les vérificateurs de canaux optiques SmartClass OCC-55/-56 incluent le modèle OCC-55 pour CWDM et le modèle OCC-56 pour la vérification des canaux DWDM. La capacité des photomètres DWDM est également disponible dans le module OCC-4056 en option pour les plateformes MTS-2000, MTS-4000 V2 et MTS-5800 V2.

  • Photomètres pour câbles rubans multifibres MPO

    Les connecteurs de câble ruban multifibres MPO continuent de gagner en popularité à mesure que s’étoffe la densité de population des datacenters et que se multiplient les connexions optiques. C’est pourquoi un photomètre MPO dédié à la certification de réseau optique MPO de niveau 1 constitue une option de plus en plus avantageuse. Le modèle SmartClass Fiber MPOLx de VIAVI offre une connectivité MPO native. La longueur, la perte, la puissance et la polarité de toutes les fibres MPO peuvent être vérifiées de manière efficace et précise. Des unités de test locales et distantes identiques offrent visibilité, lancement de tests et génération de rapports depuis l’une ou l’autre extrémité du circuit.

  • Kits de test de perte optique (OLTS) La polyvalence des photomètres optiques VIAVI va jusqu’à l’offre de kits de test de perte optique (OLTS). Les sources optiques SmartClass Fiber constituent des outils polyvalents offrant toute une gamme d’options de longueurs d’onde multiples ou fixes. Les séries OLTS-85/-85P incluent des options multimode, monomode et Quad dédiées. L’OLS-85 se caractérise par des paramètres de puissance de sortie variables. Il permet des mesures de perte en temps réel et une inspection automatique des connecteurs optiques, et offre un système d’adaptateur flexible.

     

    Les gammes des kits de test optiques SmartPocket OMK-34/-35/-36/-38 constituent des options d’OLTS abordables et très compactes, idéales pour les applications de test de fibre optique monomode et multimode. Ce kit de test intuitif et simple d’utilisation offre aussi une identification automatique de la longueur d’onde, un stockage permanent des puissances de référence et un logiciel de génération de rapports.

  • Photomètres dédiés aux tests de production de la fibre optique

    La technologie permettant des tests de puissance optiques hautement performants sur le terrain s’applique également aux tests de production, notamment par le biais de la plateforme de test optique de VIAVI. Chaque module de la gamme LightDirect a été conçu sur mesure pour répondre aux exigences spécifiques des tests de référence ou pour la production automatisée de gros volumes de produits optiques.

    Les photomètres optiques MAP (mOPM) permettent des tests simultanés sur de multiples canaux et offrent des seuils de puissance, des déclencheurs pré-événement et une interface logicielle sophistiquée, mais simple d’utilisation. Les modules de source optique et d’amplificateur incluent des lasers ajustables qui conviennent aux fonctions de test DWDM, des amplificateurs à fibre optique dopée à l’erbium et des sources optiques polyvalentes avec émetteurs à longueur d’onde fixe pour les bandes courantes.

Contactez-nous :

Précis, portatifs, évolutifs et compatibles, les photomètres VIAVI peuvent être utilisés pour tout un éventail d’applications. Si vous recherchez un photomètre optique pouvant vous aider à améliorer la performance de votre réseau optique, alors VIAVI est le choix idéal. Contactez-nous dès aujourd’hui pour en savoir plus sur nos photomètres optiques et sur ce qu’ils peuvent vous apporter.